Hollande... entre tergiversations et hésitations

La conférence de presse du Président de la République du lundi 7 septembre 2015 restera dans les annales politiques comme un grand moment de lacheté à l'égard des français.

Voici les 5 annonces et principaux points à retenir:

 

  • L'accueil de 24.000 migrants sur deux ans en France

Dès le début de son intervention, François Hollande a souligné la nécessité d'agir face à la crise migratoire. "Face à cette situation, j'ai proposé un mécanisme permanent et obligatoire d'accueil des réfugiés, a expliqué le président de la République. Le mot important, c'est obligatoire, puisque c'est ce qui fait la différence avec ce qui ne s'est pas fait ces derniers mois."

 

Ce qui ne s'est pas fait ces derniers mois, c'est également règler la question des migrants illégaux en France. Comment accueillir dans de bonnes conditions des réfugiés politiques qui quittent la Syrie et l'Irak en fuyant DAESH  quand on sait que l'Etat est incapable de faire respecter nos Lois concernant l'immigration illégale en France??

 

  • Des vols de reconnaissance au-dessus de la Syrie dès mardi

A propos de la Syrie, le chef de l’Etat a annoncé que la France mènerait dès ce mardi, des vols de reconnaissance qui permettront d’envisager des frappes contre Daech. En revanche, François Hollande a exclu l'idée d'une intervention au sol, ce serait"inconséquent et irréaliste", a-t-il-dit. Un débat aura lieu au Parlement sur la question de l'engagement militaire français en Syrie. Il aura lieu "le mardi 15 septembre" a précisé Manuel Valls, dans la soirée.

  •  

Ce qui est inconséquent et irréaliste c'est que face à une menace telle que DAESH, aux portes de l'Europe et qui ne cesse de grandir, le Chef de l'Etat ne propose que "des vols de reconnaissance".... Après trois ans durant lesquels DAESH n'a fait que conquérir des territoires, les vols de reconnaissance n'ont toujours pas été faits???? On rêve!!

  •  
  •  
  • Huit millions de foyers français concernés par les baisses d'impôts

François Hollande a également confirmé des baisses d’impôts l’année prochaine pour huit millions de contribuables. Au total, elles coûteront plus de deux milliards d'euros et elles seront financées uniquement par des économies. "La croissance reprend, dit-il. Mais ce n’est pas encore suffisant pour faire baisser le chômage". Il exclut d’augmenter la redevance télé et n’est pas favorable à ce que la redevance soit élargie aux objets connectés.

 

lol.... Tiens, ce n’était pas une promesse de 2013 pour 2014, et de 2014 pour 2015? Et pourtant la pression fiscale n'a jamais été aussi forte en France que cette année. Hollande veut baisser les impôts en 2016 alors même que les services de Bercy envisageaient une hausse de la redevance TV.... comme quoi, il faut ne faut pas croire aux promesses fiscales du Président!!

 

  • Une réforme pour "rendre lisible" le code du travail

Il y aura bien une modification du code du travail. Elle sera "présentée", après "concertation" et "négociations" entre les partenaires sociaux. "Nous donnerons toute la place nécessaire à la négociation collective et aux accords d'entreprise pour permettre justement qu'il y ait une meilleure adaptation du droit du travail à la réalité des entreprises", a détaillé le président de la République. Et puis, après le débat sur les 35heures, relancé par une phrase d'Emmanuel Macron, François Hollande a assuré que la durée légale du travail "ne changera pas".

 

Bon d’habitude le Parlement intervient dans tout… et légifère dans tout.

D’ailleurs, pour les 35h, Martine AUBRY s’était passé des partenaires sociaux.

Mais pour cette fois là, on va les laisser se débrouiller entre-eux.

Avec FO et la CGT comme partenaires sociaux, on peut déjà enterrer la réforme avant même le début des négociations et classer cette annonce comme « une annonce pour rien ».

 

  • Crise agricole : une comparaison plus que douteuse…

Question d'un journaliste qui trouve que Hollande est faible d'avoir cédé aux gens du voyage qui ont bloqué une autoroute il y a quelques jours : Hollande cite aussi les agriculteurs et rappelle que «c'est un droit, la manifestation».

 

Pas plus concernant les agriculteurs. Un sujet guère important et que le Gouvernement a du résoudre sans aucun doute !!!

 

 

 

Une conférence de presse d’un Président mou qui n’a rien à dire sur le désarroi et les inquiétudes des français !!!

Roland CHASSAIN

Hollande... entre tergiversations et hésitations
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog