La Gestion Vauzelle…une véritable poche percée

  • Roland CHASSAIN
  • Politique
 
Après 7 ans de gouvernance Vauzelle, il est temps de faire un point sur sa gestion : les rapports de la Chambre Régionale des Comptes et de la Direction Générale des Collectivités Locales apportent un peu de lumière sur une des administrations françaises les plus mal gérées : A ajouter un bilan 1998-2004 (premier mandat) catastrophique :
-Seulement 5 lycées construits contre 31 pour Jean-Claude Gaudin, Président RPR de la Région de 1990 à 1998…
-La PACA dernière région de France pour les dotations scolaires avec seulement 44€ par habitant…
-0 km d’autoroutes construits…
-0 km de voies de chemins de fer construits (depuis, il y a certes eu la ligne Cannes-Grasse, mais ça semble assez homéopathique pour 7 ans de responsabilités régionales…)
-La PACA 8ème Région de France pour les investissements internationaux alors qu’elle était 1ère sous Gaudin (RPR)
-Seulement 35 entreprises aidées en 6 ans… au compte goutte !...
-La Paca a fait un bon de 7 places dans les régions les plus fiscalisées de France… et en 2005 : +30,4% d’impôts régionaux…
-2 fois plus de dépenses que de recettes…
-75% de frais de fonctionnement… et seulement 25% pour investir dans l’avenir du peuple…
-Sur les 340M€ offerts par l’Europe à la région PACA, seuls 18% sont utilisés pour les habitants. C’est ni plus ni moins le plus bas taux d’Europe…
 
Le deuxième mandat s’annonce dans la continuité du premier…En PACA, la hausse des impôts régionaux s’élèvera jusqu’à 20,3 % en 2006, après 30,4 % en 2005.
 
Pendant ce temps, le train de vie du Président de la Région ne semble pas mal loti, à en croire un rapport de la Chambre Régionale des Comptes :
« Les conditions de logement du président de la Région ont suscité l’attention de la chambre dans la mesure où l’analyse des fichiers informatiques montrait que le président actuel, avait séjourné de manière fréquente et régulière dans un hôtel de renom marseillais. En l’espèce, sur la période juillet 1998 – décembre 2002 [NDLR : C'est-à-dire en 2 ans et demi] , les délibérations de la commission permanente font état de 79 nuits au Sofitel Vieux Port de Marseille […]
Le président de la Région avait à sa disposition un véhicule avec chauffeur pour effectuer les trajets entre son lieu de résidence, Arles, et Marseille, siège du Conseil régional, ainsi qu’un espace de repos privatif au sein du bâtiment du Conseil régional […]
Ces séjours au Sofitel Vieux Port, [coûtent] un montant total supérieur à 20 000 € entre juillet 1998 et décembre 2002 […] »
 
Somme que M. Vauzelle a fini par rembourser avec ses propres deniers pour fuir le scandale.
Toujours est-il que les frais de fonction du président Vauzelle ont été multipliés par 4 depuis son arrivée en fonctions. 
L’administration Vauzelle coûte très cher aux contribuables !
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog