INAUGURATION DES TRAVAUX DE REPROFILAGE DE L’ÉPI DES ARÈNES ET DU PROLONGEMENT DU GRAND ÉPI EST


INAUGURATION DES TRAVAUX DE REPROFILAGE DE L'ÉPI DES ARÈNES

ET DU PROLONGEMENT DU GRAND ÉPI EST

 SAINTES MARIES DE LA MER

VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2008,

11 H 30



Discours de Monsieur Roland CHASSAIN

Maire des Saintes Maries de la Mer, Conseiller Général des Bouches-du-Rhône

Monsieur le Préfet de Région, Préfet des Bouches-du-Rhône,

Monsieur le Sous-Préfet,

Monsieur le Président de Région,

Monsieur le Vice Président du Conseil Général,

Monsieur le Maire d'Arles,

Messieurs les Maires,

Mesdames et Messieurs les élus,

Monsieur le Directeur du SYMADREM,

Mesdames et Messieurs,

Je souhaite tout d'abord vous souhaiter à tous la bienvenue aux Saintes Maries de la Mer, Capitale de la Camargue.

Que de chemin parcouru depuis 1994 et la création du syndicat intercommunal qui regroupait Arles, Port Saint Louis du Rhône et les Saintes.

Souvenez vous de la création du SYMADREM en 1998 et l'élargissement au Conseil Général des Bouches-du-Rhône puis au Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Je remercie leurs Présidents respectifs pour leur participation active.

Rappelez-vous 2005 et l'élargissement à deux régions, deux départements et 11 communes.

Aujourd'hui le SYMADREM interrégional, grâce à son expertise technique exceptionnelle et à un personnel de grande qualité, est devenu l'acteur incontournable de la protection des personnes et des biens contre les crues du Rhône.

C'est un exemple de démocratie participative et de gestion concertée.

Rien d'étonnant donc que la réalisation du Plan Rhône lui ait été confiée en aval et notamment pour le Delta.

Je tiens à remercier l'État qui participe à hauteur de 40% au financement des travaux du Plan Rhône, c'est exceptionnel et cela doit être souligné.

Quelles que soient la qualité et l'ampleur des réalisations à venir sur le Rhône, une préoccupation doit retenir notre attention : celle de la sortie du fleuve à la mer.

Avec le réchauffement climatique, le Plan Rhône ne doit pas négliger cet élément incontournable que constitue la question des exutoires et notamment garantir l'évacuation du fleuve à la mer, puisque par vent d'Est, Ouest ou Sud, nous sommes confrontés à la montée des eaux due au phénomène de surcote marine.

Notre village comme beaucoup d'autres sur le littoral doit faire face à l'érosion marine.

Depuis 2001, nous avons mis en œuvre le programme dit invariants pour améliorer la protection de notre littoral.

Dès 2002, une 1ère tranche de travaux est réalisée et porte sur la construction de 2 brises lames, 1 épi et au Clos du Rhône.

En 2005, une nouvelle opération intitulée « Invariants littoral 2004 » est programmée.

Elle porte sur des travaux de reprofilage et de prolongement de l'épi rive gauche de la Fourcade ainsi que la construction de l'épi transversal « Camille ».

Cette opération « Invariants littoral 2004 » s'est poursuivie en 2008 par l'exécution des travaux de reprofilage et prolongement du grand épi Est sur une longueur de 90 mètres.

Parallèlement, une autre opération a été réalisée en 2008, il s'agit des grosses réparations, sur 180 mètres, suite aux tempêtes maritimes de 2003 et 2004.

Cette opération concerne les travaux de reprofilage de l'épi en « T » des Arènes, de la digue à la mer au Clos du Rhône, sur 78 mètres, ainsi que le prolongement du grand épi Est, travaux que nous inaugurons aujourd'hui.

Avec le SYMADREM et les services de l'État, nous mettons en œuvre une lutte de chaque instant pour assurer la protection des personnes et des biens contre la mer.

Mais ce combat doit, sur le modèle de la lutte contre les crues du Rhône, être réalisé de manière globale et concertée avec l'Europe, l'État, toutes les régions, tous les départements et toutes les communes de la façade méditerranéenne.

Sur le modèle du Plan Rhône, un Plan Littoral contre la montée des eaux doit être mis en œuvre et le SYMADREM a sa place dans ce projet.

L'inauguration des travaux aujourd'hui nous démontre la nécessité de protéger notre territoire contre la mer.

Si les actions réalisées au droit du village portent leurs fruits, nous devons porter également une attention particulière à l'Ouest au Grand Radeau et à la Plage Est.

Le 18 décembre 2007, Nicolas SARKOZY, Président de la République rappelait ici même l'importance de protéger notre littoral, et naturellement le joyau que constitue la Camargue.

C'est donc un appel solennel que je lance aujourd'hui pour la création d'un Plan Littoral.

Je remercie l'État, la Région, le Département et le SYMADREM pour les réalisations déjà accomplies et celles à venir que nous inaugurons aujourd'hui.

Je vous remercie.

M. Roland CHASSAIN et M. Michel SAPPIN, Préfet de Région PACA, Préfet des Bouches du Rhône, M. Jacques SIMONNET, Sous-Préfet d'Arles

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog