Communiqué de presse

  • Roland CHASSAIN
  • Politique

Monsieur Roland CHASSAIN souhaite faire savoir qu’il n’a pu être présent, le 08 septembre 2006, à Port Saint Louis du Rhône, pour l’inauguration de la démoustication expérimentale, étant retenu à l’Assemblée Nationale en séance extraordinaire. 

Il souhaite également faire savoir que le Conseil Général, présidé par Monsieur Jean-Noël GUERINI, n’a pas eu la décence d’inviter Monsieur Roland CHASSAIN, alors que ce dernier est Vice Président du Parc Naturel Régional de Camargue. 

C’est donc avec stupeur que Monsieur le Député Maire a appris l’existence de cet évènement. 

Monsieur Roland CHASSAIN rappelle que son action auprès de Madame Nelly OLIN a permis l’utilisation du traitement au BTI. Il rappelle également que l’État ne s’est pas désengagé comme le prétendent Messieurs VAUZELLE et GUERINI, bien au contraire. Le Ministère de l’Écologie, comme le Ministère de la Santé ont financé les études qui permettent l’expérimentation actuelle.

Il y a lieu de rappeler que la compétence en matière de démoustication relève uniquement de la compétence du Conseil Général et de lui seul. 

Il ne s’agit d’ailleurs pas d’une compétence décentralisée, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône s’étant octroyé cette compétence en 1958. Dès lors l’État n’a pas et ne peut pas financer des compétences qui ne sont pas les siennes. 

Il s’agit simplement d’un principe de bonne gestion des deniers publics. Si Monsieur Michel VAUZELLE souhaite financer une compétence qui n’est pas la sienne, libre à lui, mais il ne peut reprocher à l’État d’être un véritable garant de l’argent public. 

Enfin, il y a lieu de rappeler à Monsieur Michel VAUZELLE qu’il n’y a pas de problème de santé publique contrairement à ce qu’il n’a de cesse de mettre en avant. 

Il n’est pas convenable ni raisonnable de laisser croire qu’un problème de santé publique est en cause. La démoustication entreprise est une démoustication de confort. 

Le Président du Conseil Régional préfère sans nul doute ignorer la vérité au profit d’une communication éhontée.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog