VAUZELLE découvre le Code Electoral !

  • Roland CHASSAIN
  • Politique

VAUZELLE a finalement recollé ses propres affiches par des affiches de courses taurines mises à l'envers, afin de se conformer au Code Electoral qui prévoit un seul emplacement officiel par candidat (Art L 51 du Code Electoral - toute infraction étant punit de 9000 euros d'amende).

Cette incartade prouve une fois de plus la mauvaise foi de VAUZELLE qui se croit au dessus des lois et manque assurément de respect vis-à-vis de ses adversaires en politique !

 
Vu le vendredi 25 mai 2007 - Place de l'Hotel de Ville en Arles

 

Marie-Louise LAPIERRE 31/05/2007 18:34

Merci Monsieur CHassain de me répondre.
Je veux bien être d'accord sur l'équilibre des comptes de la sécurité sociale en terme deremboursement, mais c'est les classes moyennes qui seront comme toujours lésées - A force de donner la gratuité aux aux primo-arrivants et autres étrangers soit de l'Afrique ou de l'Est nos caisses seront de plus en plus déséquilivrées - Accepteriez-vous, Monsieur CHASSAIN, de déposer un texte de loi suprimant la CMU a tous étrangers arrivant sur le territoire français ?
Merci  d'avance

ISNOGOOD 28/05/2007 21:27

Monsieur CHASSAINJ'aimerai avoir votre avis sur cette cacophonie du Lundi de Pentecôte (férié? pas férié?) .Mon époux est chauffeur poids-lourd et il leur est interdit de rouler, il est donc OBLIGE de poser un jour de congé payer alors QU'IL NE PEUT PAS TRAVAILLER....Et pendant ce temps là, les employés de la SNCF travaillent 1 minute de plus par jour....Ne pensez vous pas qu'il faudrait soit harmonisé tout cela soit trouver une autre source de financement ?

Roland CHASSAIN 31/05/2007 10:25

Chère Madame,Vous appelez mon attention sur la problématique du lundi de Pentecôte pour certains « jour de solidarité nationale », pour d’autres, jour férié.Je suis depuis le début farouchement opposé à ce que le lundi de Pentecôte soit travaillé.Aujourd’hui, on observe les nombreux dérèglements économiques que cette journée de solidarité provoque.A mon sens, soit l’ensemble des travailleurs travaille durant la journée de solidarité, soit aucun, mais il n’est pas acceptable que cette journée soit organisée « à la carte » et au bon vouloir de certains.Je considère que le lundi de Pentecôte doit rester férié.Il convient néanmoins de conserver une journée de solidarité nationale pour financer l’aide aux personnes âgées.C’est la raison pour laquelle j’ai invité à de nombreuses reprises le Gouvernement à examiner la proposition que j’ai faite avec d’autres parlementaires, de fixer la journée de solidarité en supprimant une journée de vacances de la période de la Toussaint.Soyez assurée que dans l’hypothèse de ma réélection je ne manquerai pas d’agir pour une harmonisation ou une réorganisation de cette journée de solidarité.Espérant avoir répondu à votre interrogation, à bientôt sur ce blog.

Marie-Louise LAPIERRE 28/05/2007 20:35

Monsieur Chassain,
Je viens d'écouter ce soit sur TF1 les informations.
Il nous est annoncé que nous aurons 10 euros  de fofait à payer et non remboursés par la sécurité sociale sur les consultations (10 e) pharmacien (10 e) laboratoire (10 e) et une autre prestation médicale (10 e) cequi fait 40 euros - Si l'on ajoute 18 euros non remboursés sur les examens de radiologie au-delà de 90 euros, Je vous pose la question: quelle est votre position sur ce sujet et votre voix au parlement (si vous êtes élu) sera écoutée , entendue et surtout suivie d'effet - j'attends votre réponse sur ce blog - merci par avance -
Marie-Louis LAPIERRE

Roland CHASSAIN 31/05/2007 10:27

Chère Madame,
J’ai pris connaissance avec beaucoup d’attention de vos interrogations sur le projet de franchise des remboursements de soin.Voici quelques explications pour mettre cette proposition de franchise en perspective, pour en expliquer les finalités et l’impact réel.La franchise proposée par Nicolas Sarkozy est une mesure nécessaire, responsable et courageuse.La proposition de Nicolas Sarkozy est de créer quatre types de franchises sur la consommation de soins : sur la consultation d’un médecin, sur l’achat de médicaments, sur les examens médicaux et sur l’hospitalisation. Il s’agira d’une franchise annuelle et non remboursable par les mutuelles. Par exemple, dans l’hypothèse d’une franchise de 10 euros et du déclenchement la même année des 4 types de franchise, le coût maximum n’excéderait pas 40 euros, ce qui représente un peu plus de 3 euros par mois. Ce sera de plus un coût par famille car la franchise sera appliquée par foyer. Autrement dit, pour une famille avec deux enfants, on aboutit à une contribution maximale par individu de l’ordre de 1 euro par mois.La franchise poursuit un double objectif : sensibiliser les patients au coût des soins et les responsabiliser davantage, assurer la pérennité de l’assurance maladie en préservant ses équilibres financiers et en faisant reculer les abus et les gaspillages. Il ne peut y avoir de solidarité sans responsabilité, des droits sans devoirs.En fonction de l’évolution des comptes de l’assurance-maladie, le montant de la franchise pourra être modulé à la baisse (en cas d’amélioration du solde) ou à la hausse (en cas de détérioration du solde). C’est le Parlement qui en décidera dans le cadre du débat démocratique. Il est de notre devoir à tous d’équilibrer le financement des dépenses de courantes de santé car il n’est pas responsable de demander à nos enfants et aux générations futures d’en payer le prix en nous endettant.
La mise en place de la franchise n’a donc rien à voir avec la privatisation de l’assurance-maladie qui n’a jamais été le projet de Nicolas Sarkozy, au contraire. C’est là un procès d’intention caricatural que nous font nos adversaires politiques, faute d’être en capacité d’avancer des propositions responsables pour garantir l’avenir de notre système de santé sans faire peser sur l’emploi des prélèvements supplémentaires qui auraient pour conséquence d’augmenter le chômage et de dégrader le pouvoir d’achat des Français.
La franchise s’inscrira dans le cadre d’une politique de santé plus ambitieuse, plus cohérente et plus juste
Les forfaits en tout genre ont eu tendance à se multiplier en ordre dispersé ces dernières années, au gré des plans successifs de redressement : le 1 euro sur les feuilles d’assurance-maladie, le forfait de 18 euros sur les soins lourds, etc. La franchise sera l’occasion de remettre à plat ces différents prélèvements et de leur substituer un mécanisme pérenne plus cohérent et plus lisible.Elle s’accompagnera par ailleurs de mesures spécifiques pour améliorer le remboursement de soins de première nécessité, comme les soins dentaires et optiques, aujourd’hui très mal remboursés, ou encore l’accès à une couverture complémentaire de bon niveau. Rappelons en effet que 10% de la population ne disposent d’aucune couverture complémentaire tandis que plus d’un million de personnes supportent un reste à charge de plus de 1 000 euros chaque année.L’instauration de la franchise ne coïncidera donc pas avec une moindre égalité d’accès aux soins, au contraire, d’autant que certains publics particulièrement vulnérables pourront en être exemptés, comme les bénéficiaires du minimum vieillesse.Enfin, la politique de santé de Nicolas Sarkozy ne se résume pas à la franchise. Nous voulons surtout définir et mettre en œuvre de véritables politiques de santé qui ne se résument pas à des plans de gestion et de redressement de l’assurance-maladie, en investissant massivement dans la prévention et la recherche en santé, en revalorisant les conditions de travail et les perspectives des professions de santé, en réformant en profondeur l’hôpital et en développant les passerelles avec les soins de ville, en renforçant l’adéquat.Tels sont les éléments que je souhaitais vous communiquer en espérant avoir répondu à vos interrogations.

Radio-Arles 28/05/2007 11:09

UNFORMATION
Ce sera avec plaisir que je rencontrerai s'ils sont là les REBECCA - CAMARGUAIS et autres ARLESIENS lors de la réunion publique du Mercredi 6 juin à la Salle Jean et Pons DEDIEU - A moins qu'ils espionnent da,s les environs - A bientôt - Kikouloux

CORNEILLE 28/05/2007 10:11

Monsieur le Député -
J'aime regarder les blogs de l'un et l'autre candidat (UMP et MODEM)
Il est certain que certains écrits des REBECCA et AUTRES sont assez nuls et volent très bas (attention de ne pas se crasher)- Mais j'ai lu un message de Jakin je crois sur un question qui m'est apparue interressante et surtout plus élevée en réflexion - et vous n'y avez pas répondu - Cela voudrez dire que ça ne vous interpelle pas - Si c'est ça , c'est grave ! - Peut être une réponse sous 48 heures - merci Monsieur le député  - Bonne journée - CORNEILLE

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog