Un nouveau statut pour le Parc Naturel Régional de Camargue

  • Roland CHASSAIN
  • Politique

Il a été écrit, et Michel VAUZELLE le prétend, que le Ministre d’État, de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, Jean Louis BORLOO, serait venu en Camargue à la demande du Président de Région.
Il est certes fréquent que Michel VAUZELLE s’accapare à son propre compte les actions des autres.
J’avais d’ores et déjà saisi Alain JUPPÉ dès sa nomination et ensuite Jean Louis BORLOO, pour sortir de cette crise juridique et pour sauver les emplois du Parc.

Jean Louis BORLOO et Nathalie KOSCIUSKO MORIZET, Secrétaire d’État à l’Écologie, ne se sont pas déplacés en Camargue à la demande du Président de Région, mais ils ont répondu favorablement à l’invitation que j’avais formulée dès leur nomination dans le Gouvernement de François FILLON.
Ceci à peu d’importance mais cela mérite toutefois d’être dit.
Je tiens qui plus est à rappeler que le Parc Naturel Régional de Camargue a été créé par Georges POMPIDOU et qu’il va être sauvé par Jean Louis BORLOO.
A ceux qui diabolisent la droite, force est de constater qu’en matière d’écologie, c’est la droite qui agit et cela loin des palabres convenus sur la démocratie participative.
Force est de constater également que les ministres, Jean Louis BORLOO et Nathalie KOSCIUSKO MORIZET ont entendu les recommandations que je leurs avais formulées.
En effet, non seulement une loi interviendra pour sauver le Parc, mais il sera doté d’un statut irréprochable.
Le Ministre d’État a d’ailleurs mandaté un Conseiller d’État spécialement chargé de veiller au strict respect de la légalité.
Enfin, le Parc sera géré par un Syndicat Mixte élargit et ouvert à tous les acteurs historiques de la Camargue, comme je n’ai eu de cesse de le demander, de l’écrire, voire même parfois de le crier le plus haut et fort possible et comme l’indique la banderole accrochée au fronton de l’Hôtel de Ville des Saintes Maries de la Mer.
Les membres de la Fondation du Parc Naturel de Camargue, qui sont les fondateurs historiques du Parc, seront intégrés, avec voix délibératives, au Comité syndical du Syndicat Mixte, de même que les représentants du monde agricole.
Les biens de la Fondation, qui relèvent de la propriété privée, pourront être mis à disposition par la Fondation au Syndicat Mixte, par le biais d’un bail emphytéotique de 99 ans.
Afin de bâtir un nouveau Parc sur des bases sereines, la Charte va être prorogée de deux ans. Ce délai devrait permettre la participation de tous les acteurs de la vie politique, économique, et agricole de la Camargue.
Reste toutefois à savoir si Michel VAUZELLE qui n’est pas à une trahison prête respectera les engagements qu’il a prit devant les Ministres. Il faut lui rappeler parfois que les parcs naturels régionaux relèvent de la compétence financière des conseils régionaux.


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog