Affaire des subventions du Conseil Régional: finalement, la faute revient à la machine à signer des chèques...

  • Roland CHASSAIN
  • UMP

 

Interrogé le 9 septembre en qualité de "témoin assisté" dans l'enquête sur les détournements de subventions au conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, dont il est le président (PS), Michel Vauzelle s'est défendu en accablant la députée (PS) Sylvie Andrieux et en affirmant qu'il n'avait jamais été informé de l'existence de doutes sur certaines associations.

 

L'ancien ministre a expliqué que sa signature au bas des attributions d'aides publiques constituait "une formalité qui acte la fin d'un long processus", précisant que la signature du président est "apposée par une machine à signer, car il y a des centaines de dossiers"

 

pour lire l'intégralité de l'article du Point,

cliquez sur l'image ci-dessous

 

 

Quand on voit Michel VAUZELLE faire la fête quelques jours plus tard à Pau, on comprend finalement pourquoi il y 'a une machine à signer au Conseil Régional....

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog