Drôles de Noëls grâce à Michel VAUZELLE

  • Roland CHASSAIN
  • UMP
michel-vauzelle 204

Depuis 2007 qu’il est élu député, Michel Vauzelle nous comble à chaque Noël.

 

Dans sa hotte, à chaque fin d’année, il nous offre son incapacité à s’opposer aux fermetures ou aux licenciements qui frappent le Pays d’Arles :

                       

Noël 2007:     Fermeture du Tribunal d'Instance d’Arles, 


Noël 2008 :     Fermeture du Tribunal de Commerce d'Arles,

                          Fermeture de LINPAC Tarascon (127 licenciements),


Noel 2009 :     Fermetures des Papeteries Etienne d’Arles (108 licenciements),

 

Michel VAUZELLE avait dit qu’élu député, il se battrait pour les habitants du Pays d’Arles, en interpellant les Ministres à l’Assemblée Nationale, voire même en dormant sur les paillasses des Ministères à Paris.

 

Force est de constater qu’à ce jour, Michel Vauzelle est un député fantôme et qu’il n’a fait ni l’un ni l’autre.

Bien au contraire, Président de Région, Michel Vauzelle est plus souvent dans des réceptions, colloques, conférences, ou grands meetings organisés à grands frais par la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

 

Cet emploi du temps très chargé et très mondain n’explique t-il pas son absence à l’Assemblée Nationale et sur le terrain, auprès des habitants de la 16ème Circonscription des Bouches-du-Rhône ???

Il se dit proche d’eux, à leurs côtés, mais ne sort jamais de sa limousine de fonction et de son quotidien très feutré.

 

Finalement il est bel est bien l’héritier de ce « socialisme » détestable, loin des idéaux, version vieux mammouth de la gauche caviar, cumulard de mandats électifs contrairement aux nouvelles directives du PS.

 

Un drôle de père Noel qui fait voir de « drôles de Noëls » aux arlésiens.

 

En cette fin d’année 2009, il va encore dire aux employés du Crédit Agricole d’Arles, qui se délocalise à Aix : « ne vous en faites pas, moi  Michel Vauzelle, Député d’Arles, je suis à vos côtés».

C’est très beau dans le discours, mais finalement, comme Député, à quoi il sert ??

wally bourdet 01/01/2010 09:59


Merci de votre réponse. Par pur hasard, il se trouve que j'ai vécu 35 ans au Portugal et je conteste fortement le fait que les socialistes dont je ne fais pas partie soient responsables de la
faillite nationale. Les portugais ont un très bon proverbe qui s'applique bien à leur situation actuelle:" Dans une maison où il n'y a pas de pain tous se disputent et personne n'a raison". Au
Portugal, aucun parti ne peut faire de miracle, parce que de fait il s'agit d'un pays qui ne produit pas assez pour subvenir à sa survie. On ne peut pas nourrir dix millions de personnes avec le
commerce du porto et des bouchons de liège... C'est un pays qui est toujours allé chercher ailleurs: les colonies, l'émigration, les deniers européens etc., c'est un pays qui a une vocation
d'assisté, même si le peuple portugais se lève l'âme pour assurer sa subsistance. La fameuse "saudade" portugaise le fado tout ça mène à se conformer à la situation.
Bonne année et à plus


Roland CHASSAIN 04/01/2010 11:07



Madame Bourdet,

Je vous remercie pour ces précisions sur le Portugual.
Je vous ai parlé d'idéaux dans ma réponse précedente. Je regrette cette mentalité "se conformer à la situation", l'immobilisme. Regardez la Belgique, ou le Danemark... et pourtant les
populations survivent bien sans ressources naturelles particulières. On peut également citer l'exemple du formidable changement de l'Irlande, en quelques décennies seulement. C'est aux hommes
politiques de proposer des voies, des choix, que ce soit dans ces pays ou en France. Ils sont parfois difficiles, mais il faut oser les poser, en débattre sereinement.
Vous remerciant de votre intervention,
Cordialement,



wally bourdet 29/12/2009 11:35


Monsieur, c'est très bien de contester ceux que vous avez élus et qui ne respectent pas leurs engagements, mais "Drôles de Noels" à Arles est un festiival payé par la municipalité d'Arles et
n'oubliez pas que l'être humain a besoin d'autres choses que de patates. Heureusement que les "Drôles de Noels" existent pour donner un peu de rêve et de magie aux enfants des chômeurs et des mal
payés. C'est un moment de partage, ouvert à tous et sans consommation. M. Vauzelle n'est pas le Père Noel, c'est vrai, mais je pense que vous n'avez plus l'âge d'y croire...


Roland CHASSAIN 31/12/2009 17:29



Madame Bourdet,

Je pense que vous vous méprenez car je crois encore en beaucoup de choses, en de nombreux idéaux notamment.
Je n'ai élu personne personnellement. En France, ce sont les français qui élisent nos dirigeants. Ils sont élus sur des programmes, les appliquent puis vient l'heure des bilans.

Le président et le gouvernement suivent la politique pour laquelle une majorité d'électeur a adhérée.
En période de crise, comparé à certains pays comme l'Espagne ou le Portugal notamment, dirigés par des socialistes qui ont mené leur pays à la faillite, le bilan de la majorité est
satisfaisant.

Concernant "drôles de Noëls", je n'ai rien de particulier à reprocher.
Les romains dépensaient les deniers de l'Empire dans les jeux du cirque.
Il me semble qu'en période de crise, et concernant une ville qui connait certaines difficultés financières, l'argent public pourrait être davantage dirigé vers l'action économique et sociale (ce
n'est pas la"municipalité qui paye de sa poche", mais les contribuables arlésiens et français à travers les aides versées à la Ville).
 
Concernant le Député - Président de Région, Monsieur Vauzelle, entre ce qu'il avait promis pour les élections -engagement, énergie à défendre les arlésiens, se battre pour les dossiers locaux-
quand sonnera l'heure des bilans, je suis sur que ses grandes bottes de père noël seront bien trop grandes.

Cordialement,



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog