Elections UMP à Arles: Accrocs et mise au point

Je remercie l’ensemble des adhérents qui ont voté le 18 novembre et les militants qui ont tenu les 3 bureaux de votes de la 16ème circonscription : Arles, Saintes Maries de la Mer et Tarascon.

 

Les rumeurs de fraudes lancées par le journal Libération, reprises par l’adjoint du Maire d’Arles, Nicolas KOUKAS (Front de Gauche) et rapidement publiées sur la page Facebook de Cyril JUGLARET (conseiller municipal sans étiquette, Président du groupe « Arles en Capitale » sont fausses.

 

Le scrutin sur le bureau d’Arles s’est déroulé globalement dans de bonnes conditions, grâce aux représentants des candidats Copé et Fillon d’Arles, en présence d’un huissier de justice mandaté par la Fédération UMP.

 

Le seul accroc, ce jour-là, a été le spectacle donné par les élus d’ « Arles en Capitale », notamment le président du groupe, Cyril JUGLARET, présents toute la journée dans le bureau de vote ou sur le trottoir.

 

Etaient-ils là pour voter ? Non, aucun d’eux n’a la carte de l’UMP. Pour parler de Fillon-Copé ??? Non. S’occuper du bureau, du scrutin, des adhérents ?? Non, plus.

 

Cyril JUGLARET était juste la pour dire à qui voulait l’entendre qu’il serait le chef de l’UMP sur Arles et que tous les malheurs de la droite arlésienne me seraient imputables.

 

Le président d’ «Arles en Capitale» se dit « UMP », mais il a plus d’affinités avec l’UDI ou même Nicolas KOUKAS.

 

Quand on connait la campagne qu’a menée Cyril JUGLARET pour les candidats de l’UMP aux élections présidentielle et législative (c’est-à-dire…AUCUNE) on peut se poser la question :

 

A quoi servent les élus d’  « Arles en Capitale » si ce n’est faire rire tout le monde et :

- diviser les militants de droite sur la Ville,

- critiquer l’UMP et ses candidats à chaque élection,

- faire des alliances avec les adversaires de l’UMP à Tarascon et aux Saintes Maries de la Mer,

- faire la bise aux « potes » élus de gauche et les faire gagner aux élections…. ??

 

Aujourd’hui l’UMP a besoin d’union, pas de diviseurs.

Arles est une Ville où les difficultés s’accumulent.

Il faut à droite, un vrai leader, une personnalité avec des convictions et un programme ambitieux pour cette Ville.

 

Aujourd’hui, nous n’avons seulement que quelques corneilles qui criaillent beaucoup auprès des militants et de la presse…pour critiquer constamment l’UMP et une fois par an la majorité PCF/PS d'Arles.

 

Les élus actuels d’ « Arles en Capitale » se contentent, seulement et depuis plusieurs mandats, du prestige d’être conseiller municipal d’opposition...

 

Il est temps sur Arles, de tourner la page des défaites, de tourner la page de ceux qui font le jeu de la gauche.

 

Roland CHASSAIN

Délégué UMP de la 16ème Circonscription

 

RESULTATS CONGRES 2012, SCRUTIN DU 18 NOVEMBRE 

 

BUREAU D'ARLES

 

ELECTION PRESIDENCE UMP 

Inscrits : 412

votants : 249

exprimés : 248

procurations : 77

COPE : 143 FILLON : 105

ELECTION DES MOTIONS
votants : 248

exprimés : 228

nuls : 20

France Moderne et Humaniste : 25
Boite à idées : 20
Droite Pop :33
Droite Forte : 80
Droite Sociale : 31
Le Gaullisme : 22
Ne vote pas pour une motion :17

ELECTION POUR LA CHARTE
votants : 248

exprimés : 235

nuls : 13

oui : 226
non : 9 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog