Les Saintes Maries de la Mer, Capitale de la Bouvine 2013

  http://images.midilibre.fr/images/2013/10/07/sa-tenue-en-piste-et-ses-qualites-a-la-barriere-sont-sans_698789_510x255.jpg

 

Après Garlan, Ratis de la Manade Raynaud, Biou d’Or 2013 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Capitale de la Bouvine, brille une nouvelle fois de mille feux.

 

Grâce au titre suprême remporté dimanche dernier par Ratis, de la manade Raynaud, le village fêtera son 3èmeBiòu d’Or consécutif.

 

En effet, après Garlan, de la manade des Baumelles, en 2011 et 2012, c’est une autre manade saintoise qui nous ramène la couronne. Garlan qui je le rappelle, a fait encore une excellente saison cette année.

De la rive gauche du Petit Rhône, on est juste passé à la rive droite, mais on reste toujours sur cette terre où les taureaux sont si bien, et ils le prouvent. Plus d’une vingtaine de manades est d’ailleurs présente sur la commune.

 

Nous sommes très heureux pour la manade Raynaud, connue et estimée de tous, pour Marcel, Jean et Frédéric à la tête d’un élevage plus que centenaire – ils ont fêté leurs 100 ans aux Saintes en 2004 -. La patience et les efforts finissent toujours par payer, ce n’est que le juste retour de leur travail guidé par une passion indéfectible.

 

Derrière Ratis, un taureau exceptionnel qui allie les qualités de cocardier et de barricadier, d’autres noms tiennent le haut de l’affiche, tel qu’Escamiho, dont on n’a pas fini de parler, Marco Mau ou encore Rabinot.

 

Et Ratis, pour l’anecdote, était autrefois le nom de notre village. On trouve en effet un Sancta Maria de Ratis dès le VI ème siècle après J.-C.

Aujourd’hui, je suis un maire comblé, tout comme les nombreux afeciouna de la commune. Heureux pour Ratis, heureux pour la manade et la famille Raynaud, heureux pour les Saintois et heureux pour la Fe di Biòu.

   

Rendez vous à tous, ce dimanche aux Arènes d’Arles, en souhaitant que le taureau de la finale soit un saintois !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog