Roland CHASSAIN participe à la manifestation du monde agricole à Arles.

municipales-2177.JPGmunicipales 2185municipales-2189.JPG

municipales-2192.JPGmunicipales-2194a.JPGmunicipales-2196.JPG

 

 

 

Après l’échec des négociations entre les riziculteurs et le Ministère de l’Agriculture concernant la non-attribution des aidés couplées de la nouvelle PAC (Politique Agricole Commune) à la filière rizicole, beaucoup d’exploitants s’interrogent sur le devenir de cette production, qui pourrait perdre près de 50% en superficie ces prochaines années.

 

A la manifestation d’Arles, ce mercredi après-midi, l’ensemble du monde agricole était inquiet des politiques menées par le Gouvernement.


Après avoir saisi le Ministre de l’Agriculture et celui de l’Economie (voir précédents articles), je ne pouvais que soutenir cette manifestation et y participer avec les riziculteurs, le monde de la bouvine, les éleveurs ovins et les maraichers.


Les mesures que propose l’Etat sont dangereuses pour la Camargue : elles vont asphyxier son économie, menacer de nombreuses exploitations, mais surtout mettre en péril l’ensemble de son équilibre hydraulique et de son écosystème.

 

Aujourd’hui, les exploitants agricoles sont pessimistes mais ils ne veulent pas mourir.


Nous devons demeurer mobilisés pour défendre notre territoire, notre Agriculture, la faune et la flore du delta.

 

Roland CHASSAIN

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog